b2ap3 icon ronchon4-small

Bienvenue sur le Blog du Ronchon.

Ce blog, public, contient des billets d'humeur, en général relatifs aux péripéties de l'actualité politique hexagonale, sans périodicité régulière.

Simplification ou responsabilisation ?

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Se cacher derrière des règles reste le meilleur moyen d'échapper à des responsabilités que Beaucoup redoutent.

La société française souffre profondément de sa croyance que le "public" et sa bureaucratie sont les seules incarnations possibles du bien public et qu'il faut donc toujours brider les initiatives individuelles ou privées.

Peu importent les faits qui démontrent jour après jour que cette croyance est fausse : la décision publique, court-termiste et gangrenée par les pressions, est de mauvaise qualité ; la dépense publique est inefficace ;  mais rien ne peut entamer cette conviction collective.

E. Macron l'a timidement tenté avec son slogan de "la start up nation". Ce n'est probablement pas étranger à la haine qu'il a provoquée dans un part importante de la société.

Il est impossible de faire évoluer un biais culturel collectif aussi solidement ancré par des mesures ponctuelles. Il faut trouver le noeud gordien et le trancher avec une bombe symbolique.

Alors abroger le statut de la fonction publique et rendre aux agents publics les responsabilités individuelles qui leur reviennent, avec les récompenses ou sanctions associées ? Mettre une date de péremption automatique sur toute loi, règlement ou décret ? Remplacer le CESE par une agence d'évaluation des normes et règlements ?

Qui osera entrer en campagne avec de telles propositions quand plus de la moitié du corps électoral est fonctionnaire ou économiquement dépendant d'un agent public ? 

Mots-clés: pragmatisme, préjugés, idéologie, corporatisme

Aucune opinion sur ".

Laissez votre commentaire

En réponse à Some User